1) Qu’est-ce que NannyBag ?

NannyBag est une plateforme de réservation de consigne à bagages auprès d’hôtels, commerces et particuliers partout en France.

Le petit plus, est que chaque « Nanny » peut proposer une option. Par exemple, l’hôtel peut proposer un petit déjeuner, le commerce une réduction immédiate dans sa boutique et le particulier la possibilité de prendre une douche avant de reprendre son avion, train ou covoiturage.

OK

2) De qui est composée l’équipe ? Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Nous sommes 2 cofondateurs. Matthieu Ballester est un Business Developer et connaît très bien le secteur du tourisme notamment de l’hôtellerie. Samir Senouci est un ingénieur informaticien et dispose d’une forte expérience en tant que Chef de Projet. Nous travaillions tous les 2 dans la même Entreprise de Services du Numérique, Matthieu trouvait les projets, Samir réalisait les missions et la complémentarité était évidente pour tenter l’aventure entrepreneuriale.

Photo journal

3) Comment est née l’idée de NannyBag ?

En voyage à New York, Matthieu s’est confronté à la problématique classique lorsqu’on loue un appartement sur Airbnb : « Je quitte mon appartement le matin mais mon avion n’est que le soir, alors que faire de mes bagages ? ». Finalement, il ne trouva qu’une solution à New York, déposer les bagages dans un appartement d’un jeune couple de français via un forum.

L’idée est tombée du ciel : « pourquoi je ne proposerais pas aux voyageurs de stocker leurs bagages chez moi pour gagner de l’argent… ». Puis l’idée a évolué avec les hôtels, les commerces et les particuliers pour avoir des consignes à bagages partout dans chaque ville visitée.

4) Quel est le business model ?

Nos services sont gratuits pour nos « Nanny ». Les voyageurs ont la possibilité de choisir différents forfaits au plus près de leur besoin : 4€ par bagage pour 4 heures, 6€ pour 6 heures, 8€ pour 12 heures, puis des tarifs à la journée. Ces tarifs s’entendent toutes taxes comprises incluant l’assurance pour chaque bagage déposé ! La commission prélevée sur ces tarifs par NannyBag évolue de 25 à 40% en fonction de la durée et permet notamment de couvrir les frais de paiement, l’assurance et la TVA.

5) Depuis votre création, quels ont été les moments les plus forts (bons et mauvais) ?

Dans la vie d’une startup, les bons et mauvais moments s’enchainent à une vitesse folle. Mais les bons moments valent largement n’importe quelle mauvaise passe.

Etant donné que nous avons démarré l’activité il y très peu de temps, nous dirions qu’un des mauvais moments est lorsque vous prenez conscience que toutes les aides et subventions dont on parle sont extrêmement difficiles à obtenir. Il faut en effet remplir un certain nombre de critères généralement complètement hors de la réalité et qui ont souvent peu de pertinence avec le réel potentiel de la société. Nous aurions préféré par exemple avoir au moins l’occasion de présenter notre projet pour montrer à quel point nous sommes motivés et surtout notre vision plutôt que de juger un tableau excel et quelques chiffres. A mon sens, l’équipe vaut tout autant voir plus que l’idée.

Les moments les plus forts ont été les remerciements des touristes dans les rues de Paris lorsqu’on distribuait les premiers flyers pour leur faciliter leur visite. On prend en considération constamment leur besoin pour affiner nos tarifs et notre business model. Ce qui est très intéressant également, c’est que les commerces sont très actifs. Au delà, du revenu que cela peut générer, les voyageurs peuvent par exemple acheter une bouteille de vin chez un caviste, louer un vélo chez une agence de location de vélo, etc. Le potentiel est immense.

6) Comment vos proches ont réagi à votre choix d’entreprendre si jeune (si moins de 30 ans) ?

Matthieu avait 25 ans au lancement, forcément la famille était un peu inquiète sur le début mais ils ont non seulement confiance en lui et vite compris que de toute façon, entreprendre était la seule façon pour lui de s’émanciper et être heureux. Il n’y a pas de révolution sans risque. Nous nous souhaitons révolutionner la consigne à bagages !

7) C’est quoi les prochaines étapes pour NannyBag ?

Après 4 semaines de lancement, nous avons des consignes à bagages à Paris, Toulouse, Bordeaux, Lyon, Nantes et d’autres villes françaises. Nous souhaitons conforter notre présence sur le territoire français afin d’avoir une récurrence dans nos réservations et pouvoir affiner au maximum notre offre. L’objectif est ensuite de développer le même système dans les grandes capitales européennes.

Logo - wkyl