1) Qu’est-ce que Creativ’Fab

Creativ’Fab est une start-up née dans le Tarn qui se développe depuis un an entre Mazamet et Toulouse. Le projet initial « Creativ’Sofa », lancé début 2015, était relatif à la création d’assises (canapés, fauteuils, poufs) en carton et personnalisables pour particuliers et professionnels. Afin de ne pas se limiter à un pan précis de l’ameublement, Creativ’Sofa a évolué en Creativ’Fab pour proposer des objets design, toujours en carton recyclé et recyclable, made-in-France.

titre

Le concept est simple et ancré dans un processus innovant : donner ses lettres de noblesse au carton et mettre en valeur les qualités de ce matériau. En effet, le carton double-cannelure a des propriétés « ecofriendly » et reste solide et léger. Creativ’Fab souhaite également mettre en avant le travail du design avec des formes originales, des motifs contemporains pour particuliers et professionnels. Ces derniers peuvent disposer d’un mobilier écoresponsable personnalisé selon leur image de marque.

L’objet phare de l’entreprise est l’étagère à vin « vinothèque » et ses modules.

2) De qui est composée l’équipe ? Comment vous êtes-vous rencontrés ? 

Romain Segonne, Tarnais de 24 ans est à l’origine de la start-up. Dès la création de l’entreprise, il s’associe avec un ami de longue date, Julien Chollet, qui traite de la partie commerciale tout en exerçant le métier d’expert-comptable. Le jeune designer Théotime Lanne rejoint l’équipe en Septembre 2015 pour s’occuper du design de produits et du graphisme, suivi de Clémentine Pougnet, étudiante en Master qui officie pendant six mois en tant que stagiaire en communication/marketing. Clémentine est épaulée récemment par Camille Pigeonnier, ancienne étudiante en Sup de Com et active dans la communication depuis trois ans.

3) Comment est née l’idée de Creativ’Fab

C’est pendant ses études d’expert-comptable que Romain réfléchit à un concept éco-responsable et personnalisable L’idée d’allier le carton, le design et la personnalisation sur du mobilier éco-conçu est né. Pour apporter de la crédibilité au projet, Romain participe au concours “il n’y a pas d’âge pour créer sa boîte” organisé par l’ADIE. Finaliste au concours, c’est le coup de pouce qui donne vie au projet en Janvier 2015.

TETRIS 3

4) Quel est le business model ? 

La jeune start-up propose du mobilier éco-responsable et personnalisable aux entreprises afin de mettre en avant leur image de marque (logo, couleurs, valeurs).

Creativ’Fab développe également du mobilier contemporain pour le marché des particuliers. Distribué sur le site e-commerce https://www.creativfab.com et prochainement dans plusieurs magasins de décoration, l’entreprise espère d’ici fin 2016 être présent sur le réseau national.

5) Depuis votre création, quels ont été les moments les plus forts ? 

Après des mois à faire des prototypes et sélectionner des fournisseurs locaux, il a fallu ensuite convaincre les organismes de financement à me suivre. La création de la société a été ma première étape importante avec Julien Chollet à mes côtés comme associé.

Quelques mois plus tard, les premières expériences, le savoir-faire acquis et les rencontres enrichissantes nous ont permis d’agrandir l’équipe et développer la jeune start-up avec sa nouvelle marque Creativ’Fab.

6) Comment vos proches ont réagi à votre choix d’entreprendre si jeune ? 

Malgré quelques réticences sur l’arrêt de mes études, ma famille et mes amis étaient au rendez-vous pour me soutenir dans cette belle aventure.

7) C’est quoi les prochaines étapes pour Creativ’Fab

Creativ’Fab a lancé une campagne de financement participatif sur la plateforme française KissKissBankBank afin de pouvoir lancer prochainement l’étagère à vin « Vinothèque Clovis » et sa déclinaison en modules. Il reste environ deux semaines avant la fin du projet qui devrait aboutir. Cette campagne crowdfunding a aussi pour but d’enjoliver la visibilité de Creativ’Fab sur les réseaux sociaux avec un clip qui, de manière assez dynamique, montre le processus de création. Par la suite, Creativ’Fab souhaite démarcher des concept stores, restaurateurs et cavistes afin de proposer le mobilier à vin. Cette démarche sera d’abord régionale dans un premier temps, et s’étendra plus amplement dans le reste de la France et notamment à Paris où le marché du design est majeur.

TETRIS 2