1) Qu’est-ce que CMA-Justice

Cma-Justice est la 1ère plateforme web de mise en relation avec des avocats, conventionnée par des Barreaux de l’Ordre des avocats.

3 clics suffisent pour trouver un avocat spécialiste de la question juridique qu’on se pose et de converser avec lui en chat, au téléphone ou en visioconférence, où qu’on soit et avec n’importe quel matériel : tablette, téléphone ou ordinateur.

La plateforme garantit que les avocats qui répondent sont obligatoirement inscrits au Barreau et en activité.

Le système est très intuitif et l’internaute est guidé dans sa recherche d’avocat avec des mots-clés très simples qui l’aident à formuler sa question. Par ailleurs c’est lui qui définit le budget qu’il accorde à cette consultation : aucune surprise, les tarifs sont complètement transparents.

C’est un service efficace, rapide, accessible 24/24 et au coût parfaitement maitrisé.

2) De qui est composée l’équipe ? Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Christophe BENEC’H, Président fondateur du groupe ABI-France,

Romain MANIVEL Responsable de projet Cma-Justice 

Matthieu PERREE Avocat fiscaliste

Lorsque j’ai eu l’idée de créer une plateforme de mise en relation entre citoyens et avocats, je devais trouver une société pour développer le concept. J’ai donc été présenter le projet à Christophe BENEC’H que je connaissais déjà depuis un certain temps. Il a tout de suite adhéré au concept.

Ensuite nous souhaitions développer cette plateforme en collaborant avec des avocats afin de respecter les attentes de la profession mais surtout de respecter les obligations déontologiques et consuméristes de la profession d’avocat. J’ai donc contacté Matthieu PERREE, nous avions eu l’occasion de nous rencontrer lorsque j’étais commercial pour une société de communication.

3) Comment est née l’idée de CMA-Justice

Cma-Justice, c’est avant tout une collaboration ayant amené à une prise de conscience globale.

Après avoir travaillé durant 2 ans aux côtés des avocats français.

Deux années durant lesquelles j’ai eu tout loisir d’analyser les besoins et attentes d’une profession en quête d’évolution. Ainsi, j’ai pu constater qu’il existait de véritables barrières entre les avocats et les citoyens. Pour preuve :  » Les avocats sont jugés peu accessibles et leurs tarifs illisibles par les justiciables » Thierry WICKERS

4) Quel est le business model ?

Cma-Justice établi son chiffre d’affaires grâce aux frais de fonctionnement ponctionnés à la minute sur les consultations en ligne opérées par les avocats sur la plateforme. Pour les autres prestations (questions écrites, études de cas…), nous opérons sur un principe de forfait.

Cma-Justice facture donc l’utilisation des outils de mise en relation.

Sur chaque consultation effectuée via nos outils, une partie revient à Cma-Justice en tant qu’instance de mise en relation.

5) Depuis votre création, quels ont été les moments les plus forts ?

Nous travaillons sur le projet depuis maintenant deux ans et nous commençons d’ailleurs seulement à communiquer auprès du grand public.

La principale cause de ce retard est la mise en place du premier partenariat avec un Barreau Français, nous avons mis plus d’un an et demi avant d’obtenir un accord avec le barreau de Rennes.

Cette signature à donc été un moment très important pour nous.

Depuis nous avons signé un deuxième partenariat avec le Barreau du Val d’Oise et nous avons plusieurs signatures en cours.

6) Comment vos proches ont réagi à votre choix d’entreprendre si jeune ?

J’ai beaucoup de chance sur ce point là, mes proches sont très compréhensifs, ils me soutiennent énormément.

7) C’est quoi les prochaines étapes pour CMA-Justice ?

Cma-Justice est la première plateforme de Cma-Life, un concept unique de mise en relation avec des professionnels. Les outils technologiques innovants qui ont été développés pour Cma-Justice vont servir également à la mise au point d’autres plateformes de mise en relation : Cma-Santé pour trouver un professionnel de santé (psychologue, diététicien, sexologue, podologue, etc.), Cma-e.learning pour trouver un enseignant (formation professionnelle, soutien scolaire etc.), Cma-coaching pour trouver un coach etc.

Cma-Santé et Cma-e.learning devraient voir le jour dès la fin du mois de juillet.

Des levées de fonds sont actuellement en cours pour accélérer le développement à l’international.