Votre application mobile est disponible sur Android ? sur iOS ? Maintenant il faut des téléchargements ! Bouche-à-oreille, réseaux sociaux… et relations presse ! Et pour les relations presse il vous faut : LE FAMEUX COMMUNIQUE DE PRESSE ! 

Sur Internet, il existe beaucoup d’articles pour vous conseiller dans la rédaction d’un communiqué de presse… un communiqué de presse mais pas LE communiqué de presse pour le lancement de votre application mobile ! Voilà donc une liste des éléments à retrouver pour faire découvrir aux journalistes le début de votre activité.

1° Vous identifier : mettez le logo de votre app et le nom de votre entreprise (LA BASE)

1° bis : pour ceux qui veulent commencer à contacter les journalistes avant la sortie de l’app, pensez à préciser « sous embargo jusqu’au » pour qu’aucune publication ne sorte avant le grand moment tant attendu et risquer de perdre en crédibilité auprès des lecteurs/utilisateurs. Attention néanmoins à ce que l’app fonctionne lors de la sortie, si le journaliste teste, il sera très fâché d’avoir des bugs…

2° Objet : Cet objet peut être le même que pour l’email qui contiendra le communiqué de presse. Et pour être sûr que votre mail soit ouvert, il faut un objet impactant, surprenant (1 phrase) :

(entreprise) lutte/facilite/divertit… utilisez des verbes d’action qui permet de tout de suite comprendre l’utilité de votre app, sa valeur ajoutée pour les utilisateurs.

Pour les moins inspirés, ceux qui réfléchissent encore à leur pitch :

(entreprise) lance (app) sur iOS/Android

3° Résumé : toujours en une phrase, développer un peu plus votre apport ou le contexte dans lequel s’inscrit votre innovation. Le résumé fait encore partie des éléments que les journalistes prennent le temps de lire car il apporte une ou deux précisions sur l’apport de l’app. Des apps, on en crée tous les jours, cherchez à vous démarquer dans la manière de la présenter.

4° Introduction : détailler en 2-3 phrases l’essentiel de l’app sans développer les fonctionnalités.

5° Screenshots : illustrer un communiqué de presse, sans trop de fantaisies, c’est toujours mieux ! Des screenshots de l’app peuvent accrocher l’oeil (si votre objet et votre résumé n’étaient pas sexy).

6° Description : là, il s’agit de détailler les fonctionnalités tout en gardant un langage commercial accessible et attrayant, rien de trop technique. Pensez aux journalistes qui ne sont pas forcément des experts et qui ont besoin d’avoir des éléments simples qu’ils vont parfois (souvent) simplement copier-coller pour faire un article sur vous.

7° Prix et disponibilité : si l’app est payante et si elle n’est pas encore disponible sur un des deux systèmes d’exploitation.

8° « Pour plus d’informations + site Internet » : une petite phrase pour rediriger le lecteur/journaliste vers votre site Internet. Eh oui, ils vont rarement télécharger et tester votre app directement.

9° Présentation de l’entreprise : peut-être quelques chiffres importants (s’ils existent lors du lancement), mais surtout présenter l’entreprise, l’équipe qui est derrière, le comment est née l’idée…

10° Vos coordonnées !!! 

Un exemple ? Pas d’exemple réussi mais laissez vos remarques sur le mien ! Dites-moi ce que vous en pensez !

Communiqué de presse

Une fois votre communiqué de presse prêt, gardez-le en format texte pour copier les éléments les plus intéressants pour séduire un journaliste et les coller directement au corps du mail. Eh oui ! De nombreux journalistes disent ne pas prêté attention aux mails « Bonjour, veuillez trouver en pièce jointe notre CP… ». NON ! Ils reçoivent près de 500 mails par jour et ne perdent pas leur temps à ouvrir les pièces jointes. Ayez un peu de compassion pour eux et créez du lien. Pour cela, écrivez à ceux qui ont déjà publié sur votre activité, votre secteur, votre problématique ou autre. Vous aurez donc une excuse pour leur présenter votre app et leur montrer que vous leur apporter quelque chose qui pourra intéresser leur lecteur. Faites donc attention à bien choisir le média, le journaliste et ses publications (ex : ne publie pas sur les startups en lancement mais celles qui ont déjà fait une levée de fonds, ne publie pas sur d’autres sujets que les solutions éco-responsables…).

Parce que le communiqué n’est pas le plus difficile à réaliser !

Et voilà un exemple de mes retombées : sur Maddyness