Réseaux sociaux, événementiel, blog, site web… Découvrez 30 petites astuces gratuites (merci Internet) ou quasi-gratuites pour communiquer autour de votre startup. 

Sur les réseaux sociaux…

1) Créer une page Facebook et poster du contenu EN-GA-GEANT ! Plus facile à dire qu’à faire hein ? Etudiez ce que fait déjà la concurrence : pour imitez ce qui fonctionne jusqu’à innover et dépasser le maître absolu de votre secteur.

BUT : créer une communauté fidèle à vos produits et votre culture.

2) Interagir et s’engager dans des groupes Facebook pertinents.

BUT : cela demande beaucoup de travail de veille mais reste un bon moyen de légitimer votre voix dans votre secteur d’activité.

3) Faire son propre groupe Facebook et inviter ses utilisateurs/clients les plus actifs ou fidèles.

BUT : fidéliser et créer du lien avec des personnes susceptibles de devenir de vrais ambassadeurs de votre marque.

4) Créer un compte Twitter et créer du lien avec une communauté plus « pro » que Facebook.

BUT : attirer des utilisateurs/clients potentiels, mais aussi des blogueurs, journalistes, autres entrepreneurs qui pourront booster votre notoriété virtuelle.

5) Utiliser Pinterest pour des photos-produits facile à partager avec les mots-clés appropriés.

BUT : rediriger les utilisateurs de Pinterest sur votre site web grâce à vos photos.

6) Penser à bien mettre les boutons de partage sur les réseaux sociaux.

BUT : faciliter le partage de votre contenu aux internautes.

 

Sur votre blog… (s’il y en a un, le blog n’est pas essentiel à l’entreprise, attention à bien l’utiliser)

7) créer du contenu de qualité en gardant à l’esprit comment référencer au mieux chaque article.

BUT : créer du trafic autour de votre sujet de prédilection, de votre projet, le blog ne doit pas être purement commercial. Racontez l’histoire d’un produit/service qui va sensibiliser l’internaute à votre mission.

8) Inviter des bloggeurs proches de votre univers/Faites-vous inviter et créer des articles partenaires.

BUT : tout simplement, créer du trafic. N’ayez pas peur de viser plus populaire que vous (on commence tous un jour, peut-être qu’un autre bloggeur sera très heureux de vous aider).

9) Créer une infographie sur votre secteur d’activité, votre produit.

BUT : « A quel âge se lance-t-on dans l’entrepreneuriat ? », « Comment les français consomment Made in France ? »… Bref, créer un contenu viral qui pourra être repris par des « pros de la comm’ », journalistes, bloggeurs et vous légitimer auprès de votre public cible en tant que fin connaisseur.

10) Créer un article « le meilleur dans le secteur/best in the industry » pour mettre la lumière sur un acteur majeur d’un secteur très proche du vôtre. Vous faites des jouets pour enfants ? Parlez du meilleur auteur pour enfant… Cherchez des ponts !

BUT : de grandes chances pour que l’article soit partagé avec sa communauté et créer du trafic sur votre propre blog et site web.

11) Répondre aux commentaires sur les blogs les plus populaires et commencer des conversations.

BUT : encore un travail laborieux de veille qui doit être réservé à votre Community Manager mais qui peut engendrer un trafic bienveillant sur votre propre plateforme.

 

Sites web et autres

12) Se faire interviewer pour un podcast

BUT : faire VRAIMENT entendre sa voix.

13) Utiliser Slideshare pour partager vos plus belles présentations.

BUT : attirer un public sérieux et professionnel.

14) Faire une étude pour en apprendre plus sur les données de son marché.

BUT : montrer qu’on est à l’écoute de son marché

15) Ensuite, créer un rapport avec ses données.

BUT : pourquoi pas en faire un article de presse prêt à être offert à un journaliste ? Avec la quantité de mails reçus et la multitude de sources d’informations, les journalistes adorent recevoir des articles tout faits, et vous le rendront bien ! Attention à viser le bon journal, avoir le bon contact et écrire pour la bonne cible. Inutile de copier-coller votre article et l’envoyer en masse. Les journalistes détestent le manque de personnalisation des messages qu’ils reçoivent. Soignez donc le vôtre pour éviter d’être « blacklisté ».

 

Solutions pas vraiment gratuites !

16) Créer un effet « WOW » en préparant des petites surprises à vos utilisateurs/clients : vidéos personnalisés, petits mots signés à la main, à vous d’imaginer !

BUT : fidéliser une clientèle qui se sent prise en considération. Après tout, c’est le geste qui compte !

17) Déposer des flyers et posters dans des espaces publics (avec leur accord bien sûr) : boulangerie, espaces de co-working… A vous de choisir les plus pertinents à votre activité.

BUT : exister auprès d’une clientèle qui n’est pas ultra connectée.

18) Créer des cartes de visite uniques et qui vous ressemblent.

BUT : donner envie à la personne qui la reçoit de NE PAS jeter votre carte !

19) Envoyer des « mercis » chaleureux et personnalisés à vos utilisateurs/clients les plus anciens. Essentiel en BtoB bien sûr !

BUT : rappeler que vous existez s’ils n’ont pas été sur votre site web depuis longtemps, montrer que vous comptez sur eux et ne les oubliez pas. Une gratitude qui réjouit les utilisateurs/clients d’aujourd’hui.

20) Offrir des coupons ou des remises spéciales après un premier achat ou une inscription à votre newsletter.

BUT : faire revenir l’utilisateur/client.

21) Faire un don ou être volontaire pour une association qui vous offrira un peu de visibilité.

BUT : prouver votre engagement à la société et sensibiliser le public à votre cause.

 

Evénements

22) Participer à une conférence ou en grand événement où vous pourrez twitter à outrance jusqu’à ce que vos tweets soient affichés.

BUT : vous faire remarquer, mais en bien !

23) Participer à des événements de networking.

BUT : vous entraîner à pitcher votre startup et rencontrer des personnes qui pourraient vous aider d’une manière ou d’une autre. « Un ami du cousin de mon meilleur ami est journaliste, il adorerait vous rencontrer ! »

24) Selon votre produit/service, organiser un atelier.

BUT : dégustation, utilisation, débat… A voir si cela est pertinent à votre activité mais cela reste un bon moyen de rencontrer vos utilisateurs/clients et leurs amis qu’ils peuvent inviter (et devenir des utilisateurs/clients potentiels), faites-les parler et apprenez-en plus sur ce qu’ils pensent de vous et ce qu’ils ont l’habitude de consommer.

25) Participer aux salons professionnels avec un bon paquet de cartes de visite prêtes à être dégainées.

BUT : rencontrer de nouveaux partenaires, fournisseurs, clients…

26) Offrir un atelier payant dont tous les gains seront reversés à une association.

BUT : faire une bonne action et sensibiliser les plus humanistes à votre projet.

27) Organiser une « thank you party » et rassembler toutes les personnes qui vous ont soutenu et aidé.

BUT : faire le point auprès de vos proches (pro et perso) sur votre situation, votre actualité… et dire MERCI ! Une dose de bonne humeur pour vous rappeler que vous n’êtes pas seul-e.

 

Activer son réseau

28) Construire une liste d’emails de contacts par utilité.

BUT : « Alors lui peut m’aider en compta, elle connaît une journaliste, elle aussi connaît un fournisseur mexicain… » Prenez des notes sur vos contacts, l’entrepreneur n’est pas un loup solitaire, il y a toujours une opportunité quelque part.

29) Envoyer un mail à vos amis, votre famille et autres proches pour les tenir au courant de manière informelle de ce que vous faites.

BUT : Peut-être connaissent-ils quelqu’un qui connaît quelqu’un…

30) LINKEDIN !!! N’oubliez pas Linkedin !

BUT : parler à des contacts que vous n’auriez jamais approché dans la vie quotidienne ! Très utile pour les journalistes !

Et vous, avez-vous d’autres astuces pour communiquer sans un sou ?